Masque antipollution: efficace ou arnaque?

Respirer un air plus sain : tel est l’objectif de plusieurs pays du monde, notamment les grandes villes comme l’Asie et les métropoles les plus peuplées du monde. Face à la pollution qui sévit de jour en jour, cet objectif est donc devenu un véritable enjeu international. Mais entre le chauffage urbain, les fumées industrielles et les trafics automobiles, la situation n’est pas encore prête à évoluer. Pour minimiser l’impact des particules fines dans l’air, l’utilisation de masques antipollution est de mise. Mais ces derniers sont-ils vraiment efficaces ?

Pollution de l’air, un phénomène à l’échelle mondiale

La pollution de l’air n’est pas seulement notable dans les grandes métropoles, mais également dans les pays en voie de développement. Et le problème le plus préoccupant concerne les poussières fines. Invisibles à l’œil nu, ces derniers sont pourtant meurtriers. La preuve, c’est le responsable de près de 6 millions de décès prématurés en un an. Les victimes de cette pollution ont notamment des AVC, des crises cardiaques et même des cancers divers. Vouloir respirer, de nouveau, de l’air frais n’est donc plus une question de “tendance”, mais un réel besoin pour l’amélioration de la qualité de vie. C’est d’ailleurs l’une des raisons du succès des masques antipollution.

Les modèles les plus onéreux sont les plus efficaces

Mais ces derniers sont-ils vraiment efficaces ? D’une manière générale, les masques antipollution neufs remplissent aisément leur objectif. D’ailleurs, les meilleurs modèles du marché promettent une protection de 99 % face aux poussières fines que l’on retrouve dans l’air. Malheureusement, certains modèles n’assurent que le côté esthétique et ne sont, par ailleurs, pas conseillés pour se protéger efficacement de la pollution. Comment reconnaitre les bons et les mauvais modèles dans ce cas ? Selon les recherches effectuées récemment, la qualité des masques dépend grandement des prix appliqués par les fabricants. Ainsi, plus le casque serait onéreux, plus les avantages à en tirer seront plus appréciables.

Masque antipollution, est-ce pour tout le monde ?

Attention tout de même, les masques antipollution ne sont pas conseillés à tout le monde. Les automobilistes, par exemple, ne peuvent pas tirer les mêmes avantages que les piétons ou les cyclistes. Il est vrai que les conducteurs ont l’avantage d’être enfermés à l’intérieur de l’habitacle de leur auto. Ce qui pousse certaines personnes à penser qu’ils sont moins victimes des effets néfastes de la pollution. Or, les automobilistes sont les plus concernés par la pollution automobile. Surtout, à cause des embouteillages. Dans ce cas, les masques antipollution ne sont plus efficaces. Il vaut alors mieux se tourner vers des filtres d’habitacle. Les meilleurs modèles seront alors capables de retenir près de 40 % de la pollution, à condition que vous pensiez à les changer régulièrement.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*