Ce que l’on entend par travail des enfants

Il existe dans le monde, des millions d’enfants qui travaillent. D’après l’OIT, ils sont plus de 160 millions à travailler et ont entre 5 et 14 ans. Si dans les pays occidentaux, les cas ne sont pas assez nombreux, en Afrique sub-Saharienne, on peut constater à peu près 59 millions d’enfants qui travaillent. Le travail des enfants ne touche pas que les pays en voie de développement ni les pays sous-développés, en Amérique Latine, 8,8% des enfants travaillent.

Les différentes formes de travail des enfants

On peut définir le travail des enfants comme toute activité qui les empêche de vivre une enfance normale et qui les prive de ses droits. Dans certains pays, l’âge minimum autorisé à un enfant pour travailler est 15 ans tandis que dans d’autres pays aucun enfant n’est autorisé à travailler. Le travail des enfants peut se présenter sous plusieurs formes, mais la plupart sont des victimes de pire forme de travail comme :

  • L’esclavage,
  • La traite,
  • La prostitution d’enfant,
  • Le tri des déchets,
  • etc.

Il existe également des travaux jugés dangereux comme de multiples tâches ménagères qui nécessitent des heures de travail et qui doivent être effectuées dans des endroits inappropriés ou à risque, ou encore des portées des travaux trop lourds.

Quelles sont les causes du travail des enfants ?

Nombreuses sont les causes du travail des enfants, mais ces quelques exemples sont les plus fréquents. D’abord, il y a la pauvreté. Pour la plupart des cas, c’est la cause fondamentale du travail des enfants. Les parents envoient leurs enfants travaillés parce qu’ils n’arrivent plus à subvenir à leurs besoins. Ensuite, il y a la qualité et les conditions de l’éducation : en ce moment, les frais de scolarité ne cessent d’augmenter de jour en jour. Suite à cela, beaucoup de parents préfèrent retirer leurs enfants sur les bancs de l’école en les faisant travailler. Il y a également la grande distance géographique entre l’école et la maison, les différentes formes de violences que peuvent subir les enfants à l’école, etc. Puis, il y a le manque d’éducation et d’informations des parents. Souvent, ils pensent que l’éducation est une chose inutile. D’autres ne connaissent pas les consséquences du travail chez leurs enfants ou encore la méconnaissance des lois et les textes juridiques interdisant cette pratique. En outre, il y a l’inconscience des employeurs. Il existe dans des usines de production, de nombreux enfants qui travaillent en main-d’œuvre et ne savent faire autre chose. Il y a aussi les différentes crises qui ont engendré des problèmes et des conflits et qui affectent les lois protégeant les enfants.

Les conséquences néfastes du travail des enfants

Dans beaucoup de pays, le travail des enfants est un acte criminel, car ils ont des droits fondamentaux qui les protègent et sont appliqués dans les pays qui ont ratifié la convention internationale des droits de l’enfant. Le droit à la protection en fait partie et qui leur permet d’être protégées contre toute sorte d’exploitation d’enfants. Il est bien de noter que tout le monde peut signaler un travail d’enfants, vous pouvez en savoir plus concernant cela dans cette référence. La raison en est que le travail des enfants engendre de nombreuses conséquences négatives chez l’enfant. À titre d’exemple, les enfants qui travaillent sont obligés de quitter l’école et ne seront plus maîtres de leur avenir. Ils peuvent facilement être victimes de violences et d’abus sexuels, surtout les filles. Ils peuvent aussi être victimes de maltraitance et cela causerait sûrement des dommages physiques et psychologiques.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*