Manger équilibré tout en économisant, c’est tout à fait possible

Manger des plats préparés est certes très économique, mais manger signifie plus un repas sain et équilibré. Organiser ses menus de la semaine peut parfois être frustrant que vous viviez seul ou en famille. Pour vous aider, une méthode vieille comme le monde peut vous permettre de manger plus équilibré afin de mieux économiser.

Pourquoi s’y met-on ?

Manger équilibrer nous permet d’optimiser les apports entre les repas d’une même journée. Cette méthode nous aide aussi à garder un bon rythme et une fréquence alimentaire convenable. Cette démarche est non seulement économique, mais aussi écologique. La base est tout simplement l’organisation. Pour manger une alimentation équilibrée tout en faisant de l’économie, la seule clé est la planification. Dresser une liste de vos besoins au plus juste vous permettra ainsi d’éviter le gâchis alimentaire, le moyen parfait pour se rapprocher du zéro déchet.

Comment s’y mettre ?

Il n’est pas tout de suite question de tout changer du jour au lendemain. Commencer par planifier les repas du soir, le petit déjeuner ou prévoir un jour sur deux est un bon début. Après, il faudra s’attaquer au menu de la semaine complète. Pour agit efficacement, tout doit commencer par le dressage de la liste détaillée de nos besoins nutritionnels quotidiens. Pour les familles, adapter la liste à chaque membre de la famille. Parallèlement, il faudra aussi faire la liste de nos recettes fétiches (plats succès ou plats qui donnent envie de tester) à cuisiner uniquement une à deux fois par semaine. La troisième liste concerne plutôt les recettes aux soirs de grande paresse, des plats faciles et rapides à réaliser.

De quoi notre corps a-t-il réellement besoin sur une semaine ?

En ne tenant pas compte des régimes et des éventuelles intolérances alimentaires, voici la fréquence à suivre dans la semaine.

Dans nos cuisines, les légumes sont rois, car tous les jours, il faudra toujours en manger aussi bien cru que cuit, et ce à chaque repas. Les fruits les suivent avec une fréquence de deux fois par jour. Tous les jours, nous avons aussi besoin de manger des féculents, mais à raison d’une fois par jour et de préférence le midi. En matière de féculents, privilégiez le riz, le pain et aussi les pâtes complètes. Côté viandes, les rouges se mangent deux à trois fois par semaine au maximum et les blanches à raison de cinq fois par semaine environ. Par semaine, le poisson est à prendre deux à trois fois par semaine, mais limitez la consommation des poissons gras comme le thon, le saumon ou le maquereau. Pour les œufs, trois fois par semaine suffisent, il en est de même pour les légumineuses. Terminons avec les produits laitiers, par jour, trois laitages sont recommandés dont une seule portion de fromage.

Que faire de vos les restes ?

Pour ne rien gâcher, se garder une case de notre planning vide est tout à fait pratique parce que le repas sera destiné aux restes. Mais il est aussi possible de venir congeler les restes pour les consommer la semaine suivante.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*