CACES : Zoom sur la certification indispensable dans le secteur de la manutention

Le Certificat d’Aptitude à la Conduite en Sécurité (CACES) est un incontournable pour tous les professionnels de la manutention et du transport. Ce dispositif garantit que les conducteurs de machines et équipements de manutention disposent des compétences nécessaires pour exercer leur métier en toute sécurité. Dans cet article, nous vous proposons un tour d’horizon complet de cette certification, de son contenu aux différentes catégories, en passant par sa réglementation et ses conditions d’obtention.

Qu’est-ce que le CACES ?

Le CACES est un dispositif créé en 1999 par la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CNAM) afin de réduire les accidents du travail liés à l’utilisation d’équipements de travail mobiles automoteurs et aux engins de levage. Il s’agit d’une certification qui atteste que le conducteur possède les compétences requises pour utiliser ces équipements en toute sécurité, aussi bien pour lui-même que pour les personnes travaillant à proximité.

Le CACES est une certification obligatoire pour tous les conducteurs d’engins de manutention et de levage, qu’ils soient salariés ou intérimaires. Il a été mis en place pour répondre aux exigences du Code du travail, qui stipule que tout employeur doit s’assurer que ses salariés disposent des compétences nécessaires pour utiliser les équipements qu’ils sont amenés à manipuler dans le cadre de leur travail.

Les différentes catégories de CACES

Il existe aujourd’hui six familles d’équipements pour lesquelles le CACES est requis, chacune correspondant à une catégorie spécifique :

  • CACES 1 : Engins de chantier (tracteurs, chargeuses, bulldozers, etc.)
  • CACES 2 : Chariots élévateurs à conducteur porté (chariots de manutention tout-terrain)
  • CACES 3 : Chariots élévateurs à conducteur porté (chariots industriels)
  • CACES 4 : Engins de levage en hauteur (nacelles élévatrices, plateformes élévatrices mobiles de personnel)
  • CACES 5 : Grues à tour (grues à flèche relevable automotrice)
  • CACES 6 : Grues mobiles (grues sur roues et sur chenilles)
A lire également  Décoration d’un salon : vos 3 meilleures options passées aux cribles

Chaque catégorie de CACES comprend plusieurs sous-catégories correspondant aux différents types d’équipements au sein de cette famille. Les conducteurs peuvent ainsi obtenir un CACES pour un type d’engin spécifique ou pour plusieurs types d’engins au sein d’une même catégorie.

Réglementation et conditions d’obtention du CACES

Pour obtenir un CACES, les conducteurs doivent suivre une formation théorique et pratique dispensée par un organisme de formation agréé par la CNAM. Cette formation doit être adaptée à la catégorie de CACES visée et doit permettre aux conducteurs d’acquérir les connaissances et compétences nécessaires pour utiliser les équipements en toute sécurité.

La durée de la formation varie en fonction de la catégorie de CACES, de l’expérience du conducteur et des besoins spécifiques de l’entreprise. À l’issue de la formation, les conducteurs doivent passer un examen théorique et pratique, dont la réussite leur permettra d’obtenir leur CACES. La certification est valable pour une durée de 5 ans, au terme desquels le conducteur devra suivre une nouvelle formation et repasser l’examen pour renouveler son CACES.

Le rôle des employeurs dans le CACES

Il incombe aux employeurs d’assurer la formation et la certification CACES de leurs salariés. En effet, selon le Code du travail, ces derniers doivent s’assurer que leurs employés sont aptes à conduire en sécurité les engins qu’ils sont amenés à utiliser dans le cadre de leur travail. Les employeurs ont également la responsabilité d’évaluer régulièrement les compétences des conducteurs et de mettre en place des actions correctives si nécessaire.

Les employeurs peuvent également être tenus responsables en cas d’accident lié à un défaut de formation ou à une négligence dans le suivi des compétences des conducteurs. Il est donc essentiel pour eux de veiller au respect de la réglementation en matière de CACES et d’assurer un suivi régulier de la formation de leurs salariés.

A lire également  Guide de fabrication d’une bougie à la maison

Le CACES est une certification essentielle pour garantir la sécurité des conducteurs d’engins de manutention et de levage, ainsi que celle des personnes travaillant à proximité. Il permet également aux employeurs de respecter leurs obligations légales en matière de sécurité au travail. En investissant dans la formation et la certification CACES de leurs salariés, les entreprises contribuent ainsi à réduire les risques d’accidents du travail et à améliorer la qualité de vie au travail.

Marine Lafort

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*