La législation du CBD

La plupart des personnes pensent que le cannabis n’est qu’une drogue comme toutes les autres. Cela peut surprendre, mais il existe des composants du cannabis qui apportent beaucoup d’avantages. Ce composant s’appelle un cannabidol et ne peut être identifié que sur le cannabis.

Les lois concernant le CBD

Il existe des lois françaises qui s’appliquent à l’usage de cannabidol. Il est légal en France d’utiliser de l’huile de CBD. Par contre, il est illégal d’en produire à partir d’une marijuana, car sa teneur est très élevée par rapport aux autres, soit 14% en THC. La production d’une huile de CBD à partir d’un chanvre est permise parce que sa teneur est très bas, soit de 0.2% en THC. Il a été énoncé récemment que tout usage personnel de produit contenant un THC n’est pas autorisé. Par contre, il a été autorisé d’inclure du CBD dans les produits consommés par le public en 2017, mais le maximum de THC ne doit pas contenir plus de 0.2%.

Le cannabidiol, un sujet de conflit

En France, un produit qui contient du CBD se vend comme des petits pains. Le gouvernement français n’a pas posé beaucoup de problèmes concernant l’utilisation du CBD avant. Après, un projet de recherche concernant la redéfinition des lois appliquées pour les produits qui contiennent du CBD en termes de marché a été effectué. Son utilisation était interdite à partir de juin 2018. Cependant, il existe ici quelques variétés de cannabis qui a eu l’autorisation d’utilisation. Ils sont cités dans l’article R.5132 –86 dans le code de la santé publique. Cette loi a suscité de nombreuses discussions et est devenue un sujet conflictuel.

La teneur en THC du cannabis

Il existe plusieurs dénominations connues du cannabis comme :

–        Le chanvre indien

–        La marijuana

–        Le weed

Le cannabidiol est un élément chimique qui compose le cannabis. Derrière le tétrahydrocannabinol, qui vient également du cannabis, le cannabidol est le plus puissant. Une raison pour laquelle l’huile de CBD fut interdite en France est due à la présence de THC dans son composant psychoactif. Il y a également la présence du THC. C’est-à-dire, l’huile CBD dont le teneur est complet n’est pas autorisée. Il est interdit de promouvoir le fait que l’huile de CBD permet de se relaxer.

La publicité et la promotion de la CBD pour les avantages médicinaux

Le gouvernement français a pris des mesures sur les revendeurs non autorisés d’huile de CBD. Ainsi, des sanctions ont été infligées à plusieurs boutiques qui en vendent illégalement. Il est interdit aux vendeurs légaux d’informer aux clients sur les effets curatifs de l’huile de CBD ou leur vertu médicinale.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*