Le développement des espaces verts urbains, une solution écologique pour les petits espaces

Les problèmes écologiques touchent tous les domaines que ce soit économique ou encore social. Dans le domaine immobilier, la résolution des impacts écologiques passe par la diversification des espaces, mais également le développement d’espaces verts. Ce qui entraîne le développement d’espace vert et de jardin urbain d’intérieur, ou bien de toiture.

Les jardins d’intérieurs, les nouvelles tendances des petits espaces

En milieu urbain, les espaces sont restreints et leurs gestions sont de plus en plus complexes. Ce qui fait que le développement de jardin et d’espace vert est de l’ordre de l’impossible. Mais bon nombre des adeptes du développement écologique ont su tirer parti de ses petits espaces et ainsi développé un écosystème avec des plantes qui supportent les intérieurs, mais également le peu de lumière.

Afin de pouvoir développer ce type de structure, il est primordial de maîtriser l’espace, mais également appliquer un certain nombre de critères.

  • La gestion de l’espace passe par la maîtrise de la surface au sol, mais également des surfaces verticales comme les mûres ;
  • Ensuite, elle passe par le choix des plantes, il faut faire un mix entre ce qui est utile et ce qu’on souhaite avoir et ne pas miser sur des plantes trop encombrantes ;

Le développement et l’utilisation des toitures urbains

Le développement des espaces verts urbains passe aujourd’hui par l’exploitation de toutes les surfaces exposées. Si bien que dans les grandes métropoles, ce type de développement passe par l’exploitation des toitures des immeubles afin de pallier le manque d’espace praticable au sol. Cette tendance, qui prend racine dans la résolution des problèmes écologiques dans les domaines urbains, prend de plus en plus d’ampleur et gagne également les petites agglomérations.

A lire également  Quelles sont les clés importantes pour réussir ses travaux de construction ?

Les problèmes des grandes villes viennent du manque de place, ce qui fait que bon nombre d’écologistes ont pallié ce problème avec l’exploitation de toutes les surfaces à leur disposition, impliquant la toiture des immeubles et des habitations. Cette exploitation passe par l’installation de jardin ou de parc sur les toits impliquant de la pelouse ou encore de plantes qui supportent les environnements chaud et sec. Plus d’information ici.

Les jardins potagers, une solution simple, utile et écologique

Bon nombre de personnes exploitent leur intérieur en y installant un jardin potager. Ce type de jardin se compose généralement d’herbe aromatique, mais également de légume. L’installation se compose en général d’étages suspendus avec des étagères et des pots, tout en favorisant la répartition des charges, mais également de l’aspect pratique de l’ensemble. L’installation doit faire en sorte que la répartition des plantes et leur étagement soient à la fois harmonieux et pratiques, en mettant à portée de main les plantes les plus sollicitées.

L’implication de légume dans l’installation passe par l’utilisation de gros pots, ce qui peut permettre la culture de tubercule telle que des pommes de terre, ou encore des carottes. Ce type d’installation requiert des récipients spéciaux qui facilitent l’extraction des légumes. Enfin, afin de maximiser l’aspect fonctionnel, il est impératif de miser sur les plantes que l’on exploite le plus souvent.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*