Le prêt immobilier : conditions à remplir et démarches nécessaires pour l’obtention

Vous décidez de lancer dans le projet d’acquisition de votre propre maison ? Il s’agit d’un grand projet dans la vie qui nécessite un financement conséquent. D’où, le recours à un crédit immobilier est une alternative qui n’est pas du tout facile à obtenir. Vous pourrez donc avoir besoin de l’aide d’un grand professionnel.

Les critères d’obtention

Pour mettre plus de chance de votre côté comme sur www.cht-immobilier.fr, il est indispensable de bien soigner son dossier. D’abord, la banque enquêtera sur vos antécédents de santé et votre stabilité professionnelle. Vous aurez plus de chance si vous êtes en contrat à durée indéterminée. Vous devez donc avoir au moins dix pour cent d’apport personnel pour décrocher un crédit. Toutefois, il est possible d’obtenir un prêt sans apport personnel pour certains profils d’emprunteurs comme les primo-accédant, les investisseurs immobiliers, et autres. Lorsque votre apport est important, la banque est prête à vous accorder un prêt avantageux. Ensuite, l’établissement financier évalue votre taux d’endettement qui ne devrait pas dépasser trente-trois pour cent de votre revenu mensuel. Il étudiera alors la somme restante lorsque la mensualité du crédit est prélevée en prenant compte vos charges permanentes telles que les impôts, l’alimentation, le loyer, et autres. Parfois, la banque vous demandera une garantie, car toute transaction immobilière est à risque. Elle peut être une assurance, une caution ou une hypothèque du bien. Et enfin, elle vous posera de nombreuses questions très pertinentes pour éclaircir certains points.

Les différents types de prêt immobilier

En France, seules les banques ont le droit de prêter de l’argent au projet immobilier. Chaque organisme financier a ses propres critères pour l’octroi d’un crédit immobilier. Vous aurez donc besoin de l’aide d’un courtier pour connaitre lequel correspond à votre profil. Ci-dessous sont les principaux types de prêt :

  • Le prêt amortissable : il  est le plus proposé par des banques, sa durée varie de cinq à trente ans. Son remboursement est progressif dont la plupart des cas est par mois. Cela vous permet de bien étudier vos charges mensuelles.
  • Le prêt in fine : il consiste à rembourser seulement les taux d’intérêt pendant la durée du prêt et le capital à la fin.
  • Le prêt relais : c’est pour les propriétaires d’un logement souhaitant acheter un nouveau et  vendre l’ancien. La vente est donc son motif d’apport. En général, sa durée ne dépasse pas de deux ans.
  • Les prêts gigognes : cela consiste à fractionner le financement en deux emprunts à durée différente pour que votre mensualité reste constante durant le remboursement.
  • Les prêts aidés : le prêt à taux zéro, les prêts d’accessions sociales pour bénéficier des aides personnalisées au logement, et autres.

Les étapes à suivre pour l’obtenir

Comme vous constatez, il n’est pas facile d’acquérir une résidence principale ou de s’investir dans la location immobilière. Vous êtes obligé de recourir au prêt immobilier. Pour l’obtenir, il est nécessaire de bien définir son budget d’achat qui est relatif à votre mensualité et votre apport personnel. Vous êtes alors conscient de votre capacité d’endettement. Après, vous devriez vous renseigner auprès des établissements prêteurs sur les conditions à remplir. Il est judicieux de prendre un rendez-vous chez un courtier immobilier qui vous donnera des conseils sur mesure selon votre besoin. Puis, vous pouvez chercher la maison de votre rêve, et une fois décider, vous devez signer un compromis de vente. N’oubliez pas de comparer les offres de différentes banques pour avoir un meilleur taux, vient ensuite la signature de l’offre. Il est conseillé de bien lire les différentes clauses avant de signer. La dernière étape consiste au déblocage du fonds qui sera versé le jour de la signature de l’acte authentique de vente chez un notaire.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*