Pourquoi faire un don à une ONG ? Les raisons qui motivent la générosité

Chaque année, des millions de personnes à travers le monde choisissent de soutenir financièrement des organisations non gouvernementales (ONG) qui œuvrent pour l’amélioration des conditions de vie, la protection de l’environnement, la lutte contre les inégalités ou encore le développement durable. Dans cet article, nous vous invitons à découvrir les principales raisons qui peuvent inciter à faire un don à une ONG et les bénéfices que cela peut apporter tant aux donateurs qu’aux bénéficiaires.

Soutenir une cause qui nous tient à cœur

Faire un don à une ONG est avant tout un geste d’engagement en faveur d’une cause spécifique. Il s’agit d’un moyen concret d’exprimer sa solidarité et son soutien envers des projets qui ont pour but d’améliorer notre société et notre environnement. En faisant ce choix, le donateur participe activement au financement d’actions ayant un impact positif sur l’éducation, la santé, l’environnement, la culture ou encore les droits humains, entre autres domaines.

« Chacun doit être en mesure de contribuer à hauteur de ses moyens et selon ses convictions », affirme Mélanie Laurent, actrice et réalisatrice engagée dans la défense de l’environnement. Faire un don permet ainsi de se sentir utile et acteur du changement dans un monde où les problèmes sont nombreux et complexes.

A lire également  Les réalités sur le paiement d’une amende

Bénéficier de déductions fiscales

En France, les dons effectués à des ONG reconnues d’utilité publique ou d’intérêt général peuvent donner lieu à des réductions d’impôts. Ainsi, un don de 100 € ne coûte réellement que 34 € après déduction fiscale, ce qui incite davantage à la générosité. Cette mesure a été mise en place par l’Etat afin d’encourager le soutien financier des particuliers et des entreprises aux associations et fondations œuvrant pour le bien commun.

« C’est une manière pour les pouvoirs publics de reconnaître l’utilité sociale de nos actions et de faciliter leur financement », explique Pierre Micheletti, président d’Action contre la Faim. Les déductions fiscales constituent donc un levier important pour inciter les citoyens à s’engager financièrement en faveur de causes qui leur tiennent à cœur.

Participer au développement durable et à la lutte contre les inégalités

Faire un don à une ONG permet également de contribuer directement au développement durable et à la réduction des inégalités sociales, économiques et environnementales. En effet, nombre d’organisations non gouvernementales mènent des projets concrets sur le terrain, dans les pays du Sud comme dans les pays développés, afin d’améliorer les conditions de vie des populations les plus vulnérables.

Ainsi, selon l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), les ONG ont joué un rôle central dans la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) et continuent d’œuvrer pour la mise en œuvre des Objectifs de développement durable (ODD) adoptés en 2015 par l’ONU. Faire un don à une ONG, c’est donc participer activement à la construction d’un monde plus juste et plus équilibré.

A lire également  Souscrire une assurance obsèques : ce qu'il faut savoir

Contribuer à la transparence et à l’indépendance des ONG

En soutenant financièrement une ONG, les donateurs contribuent également à garantir son indépendance et sa transparence. En effet, les organisations non gouvernementales dépendent souvent en grande partie des financements publics et privés pour mettre en œuvre leurs projets. Les dons des particuliers sont donc essentiels pour leur permettre de conserver leur autonomie vis-à-vis des pouvoirs politiques et économiques.

« Les dons des particuliers sont notre principale source de financement et nous garantissent notre indépendance », souligne Solène Edouard, responsable de la collecte chez Médecins Sans Frontières. Ainsi, en faisant un don à une ONG, chaque citoyen participe activement au maintien de la vitalité et de l’intégrité du secteur associatif.

Renforcer le lien social et la solidarité entre les peuples

Enfin, faire un don à une ONG est aussi une manière de renforcer le lien social et la solidarité entre les individus et les peuples. Les organisations non gouvernementales sont en effet des acteurs clés de la coopération internationale et du dialogue interculturel, qui œuvrent pour la promotion des valeurs de paix, de fraternité et de respect des droits humains.

« Les ONG permettent aux citoyens de s’engager concrètement pour un monde plus solidaire et plus responsable », estime Marie-Claude Smouts, chercheure au Centre d’études et de recherches internationales (CERI). Faire un don à une ONG, c’est donc poser un geste fort en faveur du vivre-ensemble et de l’humanité.

Les raisons qui peuvent inciter à faire un don à une ONG sont multiples et variées. Au-delà des déductions fiscales, il s’agit avant tout d’un acte d’engagement en faveur d’une cause spécifique, qui permet de participer activement à la construction d’un monde plus juste, durable et solidaire. Les donateurs jouent ainsi un rôle essentiel dans le financement des projets portés par les ONG et contribuent à garantir leur indépendance et leur transparence. Faire un don est donc une manière concrète d’agir pour le bien commun et de renforcer le lien social entre les individus et les peuples.

A lire également  L'application gratuite qui transforme la vie de millions de personnes en or
Marine Lafort

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*