Produits défectueux : quel recours possible pour la victime ?

Si une entreprise vous vend un produit défectueux ou un service inapproprié à celui précisé dans le contrat de vente, vous pouvez demander que le bien ou le service soit réparé en vertu de la Loi sur les garanties du consommateur. Vous pouvez aussi demander d’autres alternatives, celui du dédommagement. Si le défaut du produit est mineur et peut être réparé, le vendeur peut choisir de réparer l’article, de le remplacer ou de vous rembourser. Dans le cas des produits défectueux, il y a la responsabilité du fait des produits défectueux.

Dans quelle situation la responsabilité du fait des produits défectueux implique le vendeur ou le fournisseur d’un bien ?

La responsabilité du fait des produits est la forme de responsabilité attachée à un fabricant, vendeur ou bailleur à l’égard des consommateurs, des utilisateurs finaux et des tiers. En ce qui concerne les produits défectueux, la responsabilité du vendeur est impliquée à cause préjudices conduisant à des dommages corporels ou matériels à des biens immobiliers ou personnels. La nature du dommage doit être bien explicite. Celle-ci doit résulter d’une atteinte à la personne victime ou aussi d’une atteinte à un bien à part le produit défectueux lui-même. Si vous êtes victime de la négligence de la responsabilité du produit d’un fournisseur de produits, à la suite d’un défaut de conception, vous trouverez sur mon-service-juridique.fr des conseils sur la réparation des préjudices en cas d’escroquerie ou de tromperie au niveau de la vente.

L’étendue de la responsabilité des produits défectueux

On peut se référer à la loi du 19 mai 1998 relative à la responsabilité du fait des produits défectueux. Cette loi ouvre une nouvelle perspective pour les victimes :

  • Les responsables : La loi française stipule que le responsable principal des produits défectueux est le fabricant du produit fini. La responsabilité peut s’étendre au producteur des matières premières. Pour les vices cachés, le Code civil est clair et ne vise que le vendeur comme responsable des vices cachés.
  • Les dommages réparables : Les préjudices que subit une personne ou à un bien conduisent à un dommage réparable. Il est dans le droit de la victime de demander une indemnisation sur le fondement de la responsabilité du produit défectueux.

Quels recours possibles pour les victimes des produits défectueux ?

Pour les victimes des produits défectueux, celles-ci peuvent intenter un recours contre le responsable. Elles doivent réunir toutes les preuves nécessaires du dommage, de la présence des défauts et du lien de causalité existante entre le défaut et le dommage. Le recours doit respecter un délai légal. Il doit être exercé dans un délai de trois ans suivant la date à laquelle la victime a constaté le dommage ou le défaut d’un bien. L’expertise d’un avocat spécialisé vous permet de bénéficier d’un conseil bien avisé pour la préparation de votre dossier juridique et de choisir les procédures juridiques bien adaptées à votre situation.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*