Qu’est-ce que l’intelligence financière ?

La notion d’intelligence financière est apparue dans les années 2000, popularisée par le fameux Rober Kiyosaki qui en est à l’origine. Il s’agit de la capacité à gérer les finances personnelles, mais aussi celle de gérer les sujets liés à l’argent en général. En maîtriser les principes est essentiel pour devenir un investisseur aguerri. Pour ce faire, il faut savoir dépenser, épargner et investir. En gros, l’intelligence financière c’est la capacité à gérer ses finances de sorte à en profiter et à éviter les déficits. Pour en savoir plus sur le sujet, voici quelques points essentiels à retenir.

Quotient intellectuel et intelligence financière

Le quotient intellectuel a longtemps été considéré comme étant le seul type de mesure d’intelligence qui existe. Le quotient intellectuel et l’intelligence représentent pourtant deux notions différentes : le QI est une mesure de la capacité intellectuelle de chacun, évaluée par rapport à la moyenne d’un groupe suite à des tests psychométriques. Le résultat ne définit pas entièrement l’intelligence d’une personne, car seule une partie en est évaluée. Toutefois, pour accroître l’intelligence financière par Robert Kiyosaki, il est important de développer un quotient intellectuel élevé par rapport à la moyenne.

Quotient émotionnel

Le quotient émotionnel a son importance dans le développement de l’intelligence financière. La capacité intellectuelle n’est certainement pas la seule forme d’intelligence : l’intelligence émotionnelle existe bel et bien. Elle est tout aussi cruciale et contribue pour beaucoup à la réussite d’un investissement. Des études ont démontré que les personnes qui réussissent le mieux dans la vie sont celles qui possèdent un excellent quotient émotionnel. Il s’agit cependant de savoir gérer ces émotions pour en faire un atout, et non une faiblesse face aux nombreux obstacles de la vie. Une bonne gestion financière nécessite donc une gestion efficace et maîtrisée des émotions.

Quotient intellectuel financier

Une gestion efficace et intelligente des finances personnelles ne dépend pas uniquement du quotient intellectuel et du quotient émotionnel, il est important de disposer d’un quotient intellectuel financier élevé. Il s’agit de savoir gérer l’argent en ne se contentant pas d’en gagner beaucoup : il faut aussi savoir dépenser, économiser et investir.

Être riche inclut aussi avoir plus de responsabilités, et plus de situations délicates à gérer. C’est là qu’entre en jeu le quotient intellectuel financier, mais cette dernière ne se développe pas uniquement en étant riche. De nombreuses personnes parviennent à investir efficacement malgré un revenu modeste. Lorsque le quotient intellectuel financier est élevé, la capacité à prendre les décisions adéquates pour gérer son argent se développe également. Les choix effectués seront plus réfléchis et la capacité à épargner, à gérer, ainsi qu’à investir de manière efficace sera au beau fixe.

Conclusion

Pour conclure, ce qui définit l’intelligence financière, c’est un mélange de quotient intellectuel, de quotient émotionnel et de quotient intellectuel financier réunis : lorsque le résultat de ces mesures est élevé, il est plus facile pour un individu d’anticiper les problèmes financiers et de les résoudre efficacement lorsqu’ils surviennent. Les décisions prises sont également plus raisonnables. En matière de gestion financière, cette capacité sera donc essentielle pour s’assurer une bonne croissance financière.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*