Tout sur la plantation du chanvre en Suisse

Qui a déjà voyagé en Suisse, l’eldorado du Cannabis légal ? Eh oui, c’est le seul territoire au monde où il est permis de planter, de vendre et de consommer du Cannabis. Si vous y mettez les pieds, vous allez également vous perdre. Vous aurez du mal à distinguer ses feuillages et ses fleurs séchées des petites grappes vertes que vous avez l’habitude de voir dans votre pays, que ce soit à l’odeur, à l’œil ou au goût. Là-bas, tout est exposé au grand jour et au grand public, sans restrictions, sans sanctions, sans poursuite. Voici tout ce que vous devez savoir à ce sujet.

Moins de THC et plus de CBD

Un nouveau marché qui commence depuis cette année à se développer à grande vitesse sur tout le territoire suisse, la plantation et la vente de Cannabis ne connait plus de frontières ni de barrières. C’est devenu un marché très important pour tout le pays avec près de 30 millions d’euros de rendement annuel pour le trésor fédéral. Notons quand même que le Cannabis fortement dosé n’est pas autorisé. Le taux de THC doit être des moindres soit de 1% pour être vendu sur le marché. Et ce dosage en THC est généralement caché et remplacé par la présence du CBD ou cannabidiol dans le Cannabis qui est la substance dominante dans cette drogue qui, elle, n’a pas d’effet psychoactif conduisant le consommateur à un état d’ivresse ou anormal. Cette dernière n’est non plus soumise à la loi sur les stupéfiants ou LStup et n’est pas interdite de culture ni de consommation et encore moins de commercialisation. Ce qui fait de la Suisse un oasis pour les producteurs de cannabis.

Une plantation très rentable

La culture du Cannabis sur le territoire de la Suisse est l’une des plus rentables. Depuis le début de l’année 2017, presque la population entière s’y met. En effet, une surface « indoor » de près de 250 m2 peut rapporter près de 60 à 70 kg de fleurs de Cannabis, tous les deux à trois mois alors qu’un seul kilogramme de ce produit est vendu localement en gros à près 3000 à 600 francs. Ce qui fait 180 000 francs à 420 000 francs. Dans les petits commerçants, le gramme de cette herbe est vendu à 10 à 20 francs contre 10 à 12 francs sur le marché noir pour le Cannabis contenant plus de THC. La société Medropharm, pour sa part par exemple, cultive depuis 2013, près de 4000 plantes de cannabis dans les locaux intérieurs et environ 10 000 à Thurgovie. Leurs clients, qui sont notamment des établissements médicaux et des médecins, en demandent surtout pour des raisons médicales. Certains en ont fabriquent des remèdes qu’ils exportent par la suite en Allemagne ou encore en Amérique du Sud.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*