Des conseils utiles pour une retraite à l’abri des besoins

La retraite n’est plus équivalente à des jours heureux sans souci financier. L’inflation galopante, une situation de l’emploi de plus en plus précaire menace les futurs retraités constitués par les actifs d’aujourd’hui. Pour vivre pleinement sa retraite, quelques précautions sont nécessaires. Il faut prendre en compte les possibilités d’épargne et l’acquisition de patrimoine.

Des précautions en termes de patrimoine

Il faut commencer à se préoccuper d’acquérir un patrimoine le plus tôt possible. On peut débuter dès ses 40 ans pour constituer un capital conséquent jusqu’à sa soixantième année. Selon son secteur d’activité, les pensions de retraite sont très différentes. Si les fonctionnaires sont mieux lotis, les professions libérales doivent épargner ou constituer un patrimoine pour préserver un revenu décent pour leurs vieux jours. La meilleure manière d’agir est d’acquérir son logement en devenant propriétaire. L’achat à crédit par mensualités est une solution avantageuse, toutefois les  mensualités ne doivent pas excéder le tiers des revenus. Par ailleurs, il faut songer également à diversifier son patrimoine. A partir de 45 ans, il faut investir dans des actions, des obligations ainsi que dans des produits monétaires. De plus, vous pouvez aussi investir dans l’immobilier locatif grâce à un emprunt à long terme réparti sur 15 ans. Vous avez droit à des loyers assurés quand vous toucherez votre retraite. Pour ce type d’investissement, le logement neuf s’avère plus rentable que l’ancien qui nécessite souvent des travaux importants.

Les atouts des produits spécial retraite

Il faut prioriser l’assurance vie. En effet, cette formule permet de bénéficier de primes capitalisées selon les profits obtenus. Toutefois, même si les retraits sont possibles, ils sont à réserver après huit ans de souscription pour profiter des avantages fiscaux. De plus, l’assurance vie vous autorise des niveaux de risque et des modalités de sortie libres ainsi que des exonérations d’impôts possibles. Ainsi, on peut obtenir des revenus mensuels disponibles avec la mise en œuvre de rachats partiels programmés. Choisir des produits retraite comme le PERP permet de profiter d’une déduction fiscale importante à la souscription pour les contribuables. Quand au PERCO, il s’adresse aux salariés. Les gains obtenus sont exonérés d’impôt sur le revenu. Quand aux professions libérales, aux commerçants et aux indépendants, la loi Madelin leur offre de nombreux avantages fiscaux.

La rente et la protection contre la dépendance

Vous pouvez convertir votre capital en rente. Avec une rente viagère, le bénéficiaire dispose d’un revenu assuré à vie car la rente ne risque aucune baisse du pouvoir d’achat. Le viager immobilier est une possibilité car une part du bien est versée au comptant et une autre part peut faire l’objet de rente. Pour une conversion de capital en rente viagère, on aliène le capital auprès d’un assureur. En contrepartie, l’assureur effectue le versement d’une rente viagère. Au niveau de la dépendance et de perte d’autonomie, on peut prendre une assurance pour financer les dépenses spécifiques au vieillissement. Vous pouvez commencer à cotiser à partir de vos 60 ans, afin d’avoir droit à une rente confortable des les premiers symptômes de perte d’autonomie.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*