La vitamine C améliore-t-elle réellement la circulation sanguine des fumeurs ?

Une dose de vitamine C peut stimuler la mauvaise circulation sanguine chez les jeunes fumeurs en bonne santé. 

Dans une étude récente portant sur 25 hommes en bonne santé, des chercheurs de la Chiba University Graduate School of Medicine, au Japon, ont découvert que les fumeurs avaient un meilleur flux sanguin vers le cœur après avoir pris une dose de 2 grammes de vitamine C. Peu après avoir pris la vitamine C, 13 fumeurs ont montré une circulation sanguine égale à celle des 12 non-fumeurs. 

La vitamine C est un puissant antioxydant, une substance qui aide à débarrasser l’organisme des molécules dommageables pour les cellules appelées radicaux libres d’oxygène. C’est pour cette raison que cette vitamine peut contrer le stress oxydatif causé par le tabagisme sur la paroi des vaisseaux sanguins, un mécanisme par lequel le tabagisme entraîne une maladie artérielle.

Les effets de la vitamine C par voie orale

Une nouvelle étude s’est penchée sur l’effet de la vitamine C administrée par voie orale sur la réserve de vitesse du flux coronaire, une mesure de la vitesse à laquelle le flux sanguin s’accélère pour aider le cœur lorsqu’il est soumis à des exigences élevées. 

Des recherches antérieures ont montré que les fumeurs présentent une moins bonne dilatation des vaisseaux sanguins en réponse au débit sanguin et présentent une diminution de la réserve de vitesse du flux coronaire. L’équipe d’enquête a utilisé une technique d’échographie non invasive pour mesurer la réserve de vitesse du flux coronaire chez les fumeurs et les non-fumeurs, avant et après la prise de vitamine C. Elle a constaté qu’avant de prendre la vitamine C, les fumeurs avaient une réserve de vitesse du flux coronaire inférieure à celle des non-fumeurs. Deux et quatre heures après l’administration de la dose de vitamine C, cependant, la réserve de vitesse du flux coronaire moyenne des fumeurs a été rétablie à un niveau plus normal.

Bien que les hommes de l’étude aient reçu une forte dose de vitamine C, les chercheurs ont souligné qu’il est inutile de prendre des doses supérieures à 200 milligrammes, car l’organisme excrétera l’excès. De plus, il n’est pas certain que la consommation de vitamine C puisse être bénéfique pour les fumeurs. Certains essais ont montré que la prise de suppléments de vitamine C n’améliore pas la fonction des vaisseaux sanguins des fumeurs, du moins à court terme.

De peur que les fumeurs ne pensent qu’ils peuvent réparer les dommages cardiaques en chassant une cigarette avec une pilule de vitamine C, les chercheurs préconisent tout simplement l’arrêt de la cigarette.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*