Le site Google va se plier aux normes imposées par l’Inde

L’Inde a récemment fait parler d’elle dans les nouvelles vis-à-vis d’une possible interdiction de l’usage des sites comme Facebook ou Google en Inde. Cela porte sur des règles strictes comme le fait de ne pas respecter la vie privée des internautes. La compagnie Google s’est avancée comme enclin à faire les changements requis.

Les applications non conformes sont bannies

L’Inde entend garder une bonne maîtrise sur la manière dont les géants du web fonctionnent au sein de ses frontières. Fortes de plusieurs milliards d’utilisateurs dans la planète, les sites comme Facebook ont en effet beaucoup de pouvoir, et s’apparentent même à des superpuissances. Les activités effectuées par ces sites ont toutefois commencé à poser souci au gouvernement Indien, qui a décidé de devenir plus strict pour ce qui est de ces sites internet.

Des règles ont donc été imposées, notamment pour ce qui est de la collecte des données des utilisateurs, et de la manière dont ces données sont prises parfois à l’insu des internautes. Parmi les sites pouvant être affectés par ces mesures, il y a les suivants :

  • Google
  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter
  • Et bien d’autres

Cela pourrait être un réel problème pour ces sites dans la mesure où l’Inde est un des pays les plus peuplés du monde, et dont une bonne partie utilise quotidiennement ces sites.

Google s’adaptera aux règles imposées

Sundar Pichai, CEO d’Alphabet, qui est la maison mère de Google, a affirmé que le site va se plier aux exigences de l’Inde pour les règles en question. Visitez ce site pour avoir plus d’articles sur les sujets comme celui-ci. L’Américain d’origine Indienne qui dirige actuellement une des plus grosses sociétés au monde porte ainsi à cœur le fait de pouvoir encore opérer au sein de ce pays.

L’implémentation des conditions imposées par l’Inde permettrait ainsi aux utilisateurs du site Google de pouvoir encore s’en servir pour faire des recherches. En outre, une restriction de Google dans cette partie de la planète serait un réel souci, dans la mesure où la compagnie propose toute une suite logicielle en ligne à usage gratuit. Les outils comme Gmail ou Google Drive vont tenir des places d’importance autant dans la vie quotidienne que sur le plan professionnel.

L’usage des informations privées par les grands sites

Si les sites internet comme Facebook ou Instagram peuvent s’utiliser gratuitement, c’est parce qu’ils gagnent beaucoup d’argent rien qu’avec les informations qu’ils peuvent soutirer des internautes. Les compagnies de Big Data vont ensuite analyser les données ainsi requises pour vous proposer des campagnes publicitaires taillées sur mesure.

Google n’échappe pas à ce principe, et se targue par exemple d’être largement présent sur les appareils Android. La quantité d’informations que Google peut soutirer de l’utilisateur d’un téléphone est assez effarante, et certaines données sont même collectées dans que la personne ne s’en doute pas. C’est justement pour limiter ce genre de problème au mieux que l’Inde a renforcé ses conditions pour ce qui est de la présence et l’activité de ces sites sur le sol Indien.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*