Sports : une bonne alimentation s’impose pour éviter la fatigue et les blessures

Avoir une bonne alimentation constitue un impératif pour tout sportif. Cette règle n’a seulement pas pour objet l’amélioration de la performance, mais également l’évitement de la fatigue et même des blessures. Alors, quels sont les aliments à privilégier pour avoir de la force, préserver la forme et se mettre à l’abri des bobos.

Les aliments qui permettent d’éviter l’épuisement

Bien s’alimenter avant l’effort est préconisé pour tous les sportifs professionnels ou amateurs. Ces derniers préviendront surtout la fatigue en plein effort en faisant le plein d’énergie avec des sucres lents au moins 3 heures avant leur séance. Le riz, la pomme de terre, les pâtes et le pain devront ainsi faire partie de leur menu. Comme leur semblable de la même catégorie, ils donnent à l’organisme la possibilité de constituer des réserves qu’il en aura besoin durant le match. Pendant l’effort, les sucres rapides comme les barres aux céréales et les boissons sucrées sont recommandés, car donnant la possibilité de se rebooster quand il y a baisse de régime. Il en est de même pour les fruits secs qui permettent par ailleurs d’atteindre l’AJR  en magnésium et en potassium.

Les aliments qui permettent de préserver la forme

Quand on parle d’alimentation contribuant à la préservation de la forme, il est difficile de ne pas penser à un oligo-élément minéral faisant partie des composants de l’hémoglobine des globules rouges, de la myoglobine des muscles et de diverses réactions enzymatiques indispensables pour faire respirer les cellules : le fer. Mais quels sont les aliments qui en contiennent les plus ? La viande rouge se trouve en tête de liste des sources de fer d’origine animale, suivie directement par les coquillages, les poissons et les volailles. Notons par ailleurs que ces derniers contribuent à une meilleure absorption de fer provenant des autres aliments. Ils constituent donc des mets  inévitables pour se trouver à l’abri des carences. Il ne faut tout de même pas s’en contenter, la prise des aliments qui contiennent des éléments favorisant l’assimilation de cet élément étant également important. C’est le cas notamment des vitamines, que l’on trouve dans de nombreux fruits et légumes. Le thé et le café qui, eux, ont un effet contraire sont, par contre, à éviter tant que possible.

Les aliments qui diminuent les risques de se blesser

Les sportifs peuvent également renforcer leur solidité et se mettre à l’abri des petits accidents en privilégiant certains éléments :

  • Pour leurs muscles : les aliments qui contribuent à un meilleur entretien du fait de leur richesse en protéine comme les œufs, la viande et le poisson.
  • Pour les os : les aliments qui ont un apport élevé en calcium et protéines et qui contribuent ainsi au renforcement du capital osseux comme les laits fermentés, les yaourts, le fromage, le lait et le beurre.
  • Pour tout l’organisme : les aliments qui, du fait de leur richesse en fibres, en vitamines et en minéraux permettent de lutter plus efficacement contre les microtraumatismes. C’est le cas notamment des fruits et légumes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*