Ce que vous devez savoir avant de contacter un avocat

La plupart des cabinets d’avocats reçoivent un volume élevé d’appels chaque jour de personnes qui recherchent des conseils juridiques et/ou une représentation juridique. Et comme vous ne voulez pas perdre votre temps au téléphone avec un conseiller judiciaire, il est préférable de bien savoir à l’avance de quoi vous allez parler. Ces éléments vous aideront à établir le premier contact avec un cabinet d’avocats.

Préparez vos documents et vos preuves

Les avocats ont souvent besoin de voir des documents pour comprendre votre cas. Préparez vos documents en les numérisant afin d’avoir une version électronique qui peut facilement être envoyée par courrier électronique au cabinet d’avocats. Chaque type de réclamation légale comporte également des éléments spécifiques qui doivent être prouvés pour gagner la cause. Par exemple, si vous souhaitez déposer une plainte pour influence indue, il y a divers points à prouver :

  • –          que la victime était vulnérable;
  • que le coupable avait une autorité apparente sur la victime;
  • que le coupable a pris des mesures ou des tactiques spécifiques pour influencer la victime;
  • et que l’influence du coupable a causé un résultat injuste. Tous ces facteurs doivent être présents pour gagner votre cause.

Vous ne pouvez pas parler immédiatement à un avocat

Les avocats sont des gens occupés. Ils assistent aux audiences, aux dépositions, aux médiations, aux conférences et aux réunions avec les clients, et rédigent toutes sortes de mémoires, de plaidoiries et d’ententes. Il y a de fortes chances que lorsque vous contactez un cabinet d’avocats, vous parliez dans un premier temps avec le personnel de soutien juridique, tel qu’un parajuriste ou un assistant juridique. Le personnel d’assistance juridique est là pour vous aider en prenant vos informations et en communiquant ces informations aux avocats.

Ne fournissez pas trop d’informations

Le travail d’un avocat consiste à analyser si vous avez des réclamations légales et quelles pourraient être vos actions en justice potentielles. Souvent, lorsque vous contactez un cabinet d’avocats, vous êtes très émotif et vous voulez partager chaque détail de la situation avec l’avocat parce que vous voulez que l’avocat comprenne tout ce que vous avez été. Si vous fournissez trop d’informations tout de suite, l’avocat peut ne pas être en mesure d’analyser correctement votre demande juridique.

Répondez aux questions spécifiques de l’avocat

Lorsque vous contactez un avocat, celui-ci vous posera des questions très précises pour déterminer quel type d’éléments sont présents dans votre dossier. Si un avocat (ou le personnel d’appui de l’avocat) vous pose une question précise, l’avocat a besoin de ces informations pour déterminer si votre dossier est viable. Essayez de vous en tenir à répondre à ces questions spécifiques. Si l’avocat détermine qu’il peut vous représenter, vous aurez la possibilité d’entrer plus en détail. D’ailleurs, vous pouvez d’ores et déjà vous documenter globalement sur votre cas en parcourant le site www.montpellier-avocat.fr

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*