CES 2019 : les géants de la beauté s’attaquent de plus en plus à la connectivité

À Las Vegas, la grand-messe de l’électronique pour cette année 2019 s’est ouverte ce mardi 8 janvier à Las Vegas. Le Consumer Electronics Show ou CES réunit près de 4 500 entreprises durant quatre jours. Cet évènement rassemble aussi bien les entreprises locales que celles en provenance de l’Hexagone, pas moins de 400 pour cette édition. Les participants sont présents pour présenter leurs dernières innovations high-tech.

Les géants mondiaux de la beauté sont enfin dans la course

Les géants mondiaux de la beauté ont plongé corps et âme pour présenter leurs dernières innovations high-tech. Avec l’avancée de la technologie, il n’est plus possible de laisser le secteur de la beauté s’endormir dans la vieille méthode. D’ailleurs, le public est de plus en plus exigeant depuis ces dernières années. Les grandes marques dans le secteur de la beauté ont donc fait en sorte de déployer plus d’efforts pour assouvir aux besoins de la clientèle. Comme la concurrence devient aussi rude entre ces géants, pour rester toujours compétitifs malgré les années qui passent, ils sont contraints d’apporter de l’innovation et de proposer ainsi de nouveaux produits plus révolutionnaires et plus pratiques que jamais.

Une première participation pour Procter & Gamble

Pour sa première participation au CES le groupe américain d’hygiène et de cosmétiques Procter & Gamble a proposé pas moins de six innovations. Parmi ses inventions les plus surprenantes, il y a sa brosse à dents Oral-B Genius X qui utilise une intelligence artificielle pour offrir un retour personnalisé sur l’efficacité du brossage. Pour les soins de la peau, Opté Precision Skincare System a été présenté par Procter & Gamble. Il s’agit d’un appareil disposant d’une caméra et d’une technologie d’impression couplées à des algorithmes. Cette invention permet en effet de   détecter l’hyperpigmentation de la peau et d’appliquer votre sérum de façon optimale.

L’Oréal profite du CES pour présenter ses nouveaux joujoux

Le groupe L’Oréal de son côté a profité de cet évènement pour présenter My Skin Track pH by La Roche-Posay. Cette innovation high-tech est en effet un capteur portable accompagné d’une application dédiée qui sert à mesurer les variations du pH de la peau et de proposer ensuite des associations de produits personnalisées. Une belle innovation qui sera sans doute très appréciée particulièrement par les femmes et les dermatologues. Classé dans la catégorie « Wearable Technology Products », ce prototype a reçu le prix de l’Innovation CES 2019, un beau mérite pour les deux grandes marques, l’Oréal et La Roche-Posay. Laetitia Toupet, la directrice générale de La Roche-Posay a souligné que ce nouveau prototype représente la prochaine étape du parcours de la marque dans l’univers des technologies de la beauté. Les dermatologues partenaires de La Roche-Posay aux États-Unis seront les premiers à profiter de cette nouvelle technologie, mais une distribution sur le marché public est envisagée après le rassemblement de nouvelles données. 

Et Baracoda et les autres alors ?

Via sa société CareOS, le groupe industriel français Baracoda a présenté un miroir intelligent appelé Artémis. Il permet de bénéficier de tutoriels en réalité augmentée. Un travail élaboré par CareOS et la marque capillaire du groupe américain de beauté Coty, Wella Professionals. Ensemble, les deux sociétés ont aussi fait savoir le Smart Mirror qui utilise la réalité augmentée pour permettre aux utilisateurs de tester des colorations capillaires.

D’autres innovations supplémentaires ont aussi vu le jour comme Neutrogena MaskiD du spécialiste du soin de la peau Neutrogena (du groupe Johnson & Johnson). Une technologie qui permet d’obtenir des masques de soin personnalisés imprimés en 3D.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*