Infection au Coronavirus : l’essentiel à savoir en ce qui la concerne.

À l’heure où nous écrivons cet article, l’infection au Coronavirus a provoqué, depuis la découverte du premier cas dans la ville chinoise de Wuhan, 1300 morts pour 60 000 contaminations. De quoi créer un vent de panique non seulement dans l’Empire de milieu, mais dans le reste du monde. Face à la multiplication des intox à ce sujet, nous avons décidé d’apporter quelques éclaircissements.

Origine

Qu’est-ce qui a transmis le Coronavirus à la première personne infectée ? L’Université d’agriculture de Chine semble avoir trouvé la bonne réponse. Une étude qui y a été menée par plusieurs experts a permis en effet de désigner un coupable présume : le pangolin. Faut-il donc écarter l’hypothèse de la chauve-souris ? La réponse est non. Toute la communauté scientifique est en effet d’accord sur le fait que la chauve-souris reste l’animal qui est à l’origine du virus, mais il ne pourrait pas en transmettre à l’homme, celui-ci n’ayant pas de récepteurs adaptés. Il fallait donc trouver un « hôte intermédiaire ». Un temps, les spécialistes avaient pensé au serpent, avant de se rétracter pour se pencher sur le pangolin. Ce qui est tout à fait raisonnable sachant qu’il y a une très forte similitude entre les séquences virales de ce mammifère exotique et celles des malades.

Transmission

Une bonne partie des cas ayant détecté au début de la contamination concernait des individus qui étaient récemment au marché d’animaux vivants où cette espèce animale est proposée à la vente, en plus de plusieurs autres. Mais qu’en est-il de la transmission entre hommes ? Celle-ci se fait se fait par voie aérienne, en cas de contact direct avec des secrétions ou d’un objet contaminé. Ce qui n’est pas sans rappeler la transmission de la grippe. On peut ainsi attraper le Coronavirus dans les quelques cas suivants, entre autres :

  • Utilisation du même verre que le sujet contaminé pour boire
  • Bise avec ce sujet
  • Éternuement de celui-ci non loin de soi
  • Usage d’un objet que celui-ci ait touché sans se laver les mains

Les symptômes

Si l’on se réfère à un récent rapport de la Commission municipale de l’hygiène et de la santé de Wuhan, les premiers signes qui doivent alerter sont la fièvre, la toux persistante, la gorge irritée et les maux de gorge, des manifestations qui ne sont pas sans rappeler celles de la grippe. On peut dire qu’ils sont légers, mais leur durabilité constitue un important. Par ailleurs, l’infection peut rapidement entraîner des problèmes plus graves de type insuffisance respiratoire et troubles cardiaques, notamment chez les personnes vulnérables comme les vieillards et les individus souffrant d’autres soucis de santé. La perception des premiers symptômes de l’infection au Coronavirus survient dans les 24h de l’entrée de cet agent dans l’organisme. S’ensuivent.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*